Témoignages d'anciens

Anciens

Julian WINKWORTH

Chargé d’affaires européennes, GDF SUEZ

Expériences antérieures : stagiaire à la Commission européenne, cadre chargé de la recherche et du contrôle dans le domaine des affaires publiques pour un cabinet-conseil basé à Londres.  

L'année académique que j'ai passée à suivre le programme de politique et d’administration européenne au Collège d’Europe de Bruges a dépassé toutes les attentes que je pouvais avoir au moment de postuler pour intégrer le Collège. Après avoir terminé mes études au Royaume-Uni et en France, je souhaitais continuer mon parcours en m’intéressant plus particulièrement aux sciences politiques dans un contexte européen. L’excellente réputation du département de politique du Collège m’a naturellement attiré. La rencontre de nombreux jeunes gens engagés, désireux d’en apprendre plus et de débattre au sujet de l’Union européenne, a rendu mon année particulièrement enrichissante. Un grand nombre d’entre eux compte d'ailleurs toujours parmi mes plus proches amis à l’heure actuelle. Au cours de ma carrière professionnelle qui a suivi le Collège, les compétences (de recherche, d’analyse, de communication) et les connaissances spécifiques que j’ai pu acquérir au sujet de l’Union européenne m’ont été d’une grande aide, à la fois pour me démarquer des autres candidats sur un marché du travail très compétitif et pour mener à bien les responsabilités qui m’incombaient dans le cadre professionnel. Selon moi, l’un des atouts majeurs du département de politique et d’administration est qu’il offre aux étudiants l’opportunité d’acquérir des connaissances poussées dans un domaine spécifique de l’intégration européenne. Dans mon cas, j’ai pu développer une compréhension pointue d’un sujet très technique en suivant un cours sur le budget européen, enseigné par un directeur général de la Commission européenne. J’ai continué à travailler au quotidien sur le budget et le cadre financier pluriannuel par la suite, et j’ai pu appliquer les concepts que j’avais appris durant cette période passée au Collège d’Europe grâce au département de politique. C’est pourquoi je recommanderais sans hésitation à n’importe quel autre étudiant britannique, et d’ailleurs à n’importe quel étudiant de tout autre pays, d’intégrer le programme de politique et d’administration européenne.   

Mauro GAGLIARDI

Commission européenne, DG Justice, Liberté et Sécurité

C’est au moment de choisir un institut d’études postuniversitaire afin d’étudier les affaires européenne et me préparer à une carrière sur Bruxelles que tous mes proches m’ont conseillé de rejoindre le département d’études politiques et administratives du Collège d’Europe. Je remercie encore ces personnes pour leurs conseils et leurs encouragements. Le programme d’études politiques m’a en effet permis d’acquérir les connaissances académiques et pratiques, ainsi que les compétences linguistiques, qui m’ont permis d’intégrer le compétitif marché du travail européen. J’ai eu la chance de suivre un programme diversifié répondant à mes intérêts académiques, tout en me préparant à mes responsabilités actuelles. Ces atouts, combinés à la qualité du corps enseignant, ainsi qu’à « l’esprit critique » de mes collègues étudiants, ont construit ma connaissance et ma compréhension de l’Union européenne. J’ai particulièrement apprécié l’atmosphère coopérative, constructive et stimulante du département politique. J’ai d’ailleurs tellement apprécié mon expérience en tant qu’étudiant, que j’ai décidé d’y travailler pendant deux ans en tant qu’assistant académique. Je n’oublierai jamais mon expérience au sein du département et je la définis encore comme un moment clé de ma carrière.   

Maximo MICCINILLI

Consultant, BURSON-MARSTELLER

Je suis personnellement convaincu que de multiples composantes du programme d’études politiques et administratives du Collège d’Europe se sont révélées capitales pour travailler en tant que consultant sur Bruxelles. Puisque pour beaucoup de compagnies privées, le processus de décision au sein de l’Union européenne apparaît encore comme un sombre labyrinthe, je dirais que le jeu de simulation est un « must ». Celui-ci nous donne en effet une compréhension très concrète du cadre politique et juridique dans lequel nos représentants politiques sont amenés à prendre des décisions. En nous apprenant à travailler sous pression et dans des délais brefs, en nous formant aux relations publiques ou encore à planifier notre travail de façon stratégique, cet exercice nous prépare également en de multiples aspects à notre carrière professionnelle future, dans le secteur public ou privé. La cohérence du programme proposé constitue un deuxième point fort que j’aimerais mentionner. J’ai trouvé la combinaison et l’articulation entre cours obligatoires et optionnels extrêmement importante. Je travaille aujourd’hui sur des politiques de l’Union européenne très spécifiques et je conseille à la fois des entreprises et des gouvernements. Le programme d’études politiques m’a donné le « background » et les connaissances qui me permettent de comprendre la logique de chacun de ces dossiers, tout en gardant en tête le fonctionnement de l’Union européenne et les dynamiques propres a son évolution, en permanente métamorphose. Pour conclure, je dirais que la contribution du Collège à la poursuite de nos objectifs professionnels ne doit pas se mesurer sur le court terme. C’est année après année que l’on se rend compte de ce que l’on a acquis au Collège. Avec tous les anciens que j’ai pu rencontrer au cours de ces deux dernières années, nous sentons que nous sommes liés par les mêmes ambitions, passions et rêves. Ces sentiments communs sont certainement la contribution la plus durable et la plus exceptionnelle du Collège.

Katrin RUHRMANN

Parlement européen

Etudier au Collège d’Europe a constitué une expérience unique qui a changé ma vie. A la suite de mes études en Allemagne, cette année à Bruges a donné une dimension nouvelle, différente et stimulante à ma carrière. L’intégration européenne est devenue une vocation pour moi, aussi bien à titre personnel que professionnel. Je travaille actuellement en tant que porte-parole du Président du Parlement européen. Ce poste est à la fois passionnant et exigeant. Sans le Collège, je n’aurais jamais pu débuter une telle carrière. Je suis encore aujourd’hui reconnaissante au Collège des perspectives que celui-ci m’a offert.

Pierpaolo SETTEMBRI

Conseil européen

Etant donné qu'après l’université j'avais des options limitées et une idée plutôt vague sur la suite de ma carrière, mon année au sein du département d’études politiques m’a permis non seulement d'étendre mes options professionnelles, mais également ma curiosité, mes intérêts et mon réseau social, tout en m'aidant à acquérir de solides compétences dans le domaines des études européennes. En plus des avantages liés à la « formule de Bruges » et à la proximité du Collège avec Bruxelles, je pense avoir particulièrement appris de deux composantes du programme. La taille du département permet tout d’abord une incroyable variété de profils, expériences et idées. Dans ce cadre, j’ai particulièrement appris des échanges et interactions avec mes professeurs et collègues étudiants. Deuxièmement, la large variété des cours proposés ne m’a pas forcé à choisir une voie unique de spécialisation. Le programme permet de travailler sur plusieurs problématiques et de pouvoir ainsi envisager et se préparer à plusieurs perspectives professionnelles à la sortie du Collège. Grâce à cette combinaison unique, l'on peut passer du monde académique au secteur public ou au secteur privé, et vice versa, à l’échelle internationale.

 

Partager cette page