Le palais et le parc de Natolin

Le palais de Natolin est l'une des plus belles résidences du 18e siècle située à proximité de Varsovie, dans ce qui fut autrefois le domaine royal de Wilanów. Initialement jardin zoologique appartenant au Roi Jean III SOBIESKI, le domaine actuel de Natolin a été transformé en ferme par le Roi Auguste MOCNY II, son successeur au trône de Pologne. La construction du palais fut ordonnée par le prince Auguste CZARTORYSKI dans les années 1780. Le bâtiment a ensuite servi de résidence à différents propriétaires issus de l'aristocratie polonaise, qui ont successivement remodelé et agrandi le palais avec l'aide d'artistes et d'artisans polonais et italiens. Parmi les ensembles de bâtiments et de jardins romantiques polonais, le palais résidentiel de Natolin reste un endroit particulier. Le remodelage permanent de la résidence durant plus de cent ans a donné naissance à un palais d'une exceptionnelle beauté, avec un très joli salon de réception et des intérieurs élégants. Il compte parmi les plus beaux palais créés en Pologne dans la période néo-classique.

Les architectes les plus célèbres des 18e et 19e siècles, parmi lesquels Simon Gottlieb ZUG, Christian Peter AIGNER et Enrico MARCONI , ont été mandatés pour travailler à la résidence de Natolin. Par ailleurs, dans le cercle d'artistes qui ont collaboré au développement inventif de Natolin, il convient également de citer Vincenzo BRENNA, Adam BYCZKOWSKI, Wirgilius BAUMANN et Ludwik KAUFFMANN. En dehors de toute considération artistique, la beauté de la résidence de Natolin vient également du paysage environnant — une forêt naturelle de plus de cent hectares transformée au 19e siècle en un parc anglais romantique.

Victime de sérieux dégâts durant la seconde guerre mondiale, l'ensemble du domaine de Natolin est devenu une propriété d'État en 1945 et fut fermée au public dès 1946 pour devenir la résidence d'été du président de la République. La restauration du palais et des bâtiments associés, ainsi que des monuments dans le parc, s'est achevée en grande partie dans les années '90. 

Le parc est à présent une réserve naturelle avec des espaces boisés protégés et une faune particulièrement intéressante, elle aussi protégée.

             

Partager cette page