Concert de jazz par Madame Grażyna AUGUŚCIK au campus de Natolin

Date

Lundi 28.10.13 19:30

Lieu

Auditorium A2
Campus de Natolin (Varsovie)
ul. Nowoursynowska 84
PL-02/797 Warszawa
Poland

   

Chanteuse, compositrice, arrangeuse et productrice, Madame Grażyna AUGUŚCIK a gagné les éloges et l'admiration de la critique musicale, des amateurs de jazz et même du public non-jazz avec une voix singulière qui parle un langage universel. Elle est l'un des chanteurs contemporains les plus intrigantes de la scène du jazz. (http://www.grazynaauguscik.com/).

        

Projet : « Man behind the sun » - chansons de Nick DRAKE. Grażyna AUGUŚCIK dit: « La musique de Drake m'amène dans un monde profond. Vous ne pouvez pas arrêter de l'écouter. C'est juste addictif. C'est une bataille constante entre le désir d'amour et de liberté et les démons et la disparité. C'est un combat permanent entre deux mondes: la vie et la mort. C'est une belle musique émotionnelle à laquelle vous ne pouvez pas résister. Je l'ai enregistré avec la participation et l'inspiration de grands jeunes musiciens qui, aujourd'hui, ont l'âge de Nick DRAKE. Ils sont co-auteurs de cette aventure magique et je suis donc très heureuse et reconnaissante que notre nouveau projet, va peut-être inspirer les musiciens et mélomanes du génie de Nick DRAKE de la prochaine génération. »
     
Nick DRAKE est un chanteur britannique, auteur-compositeur et guitariste hors du commun. Tout au long de sa vie, il a reçu très peu de louange et de reconnaissance pour sa musique. En raison de sa timidité Nick rarement a participé à des concerts en direct. Dans les rares occasions il a fait des concerts extrêmement courts avec très peu ou pas de dialogue. Il souffrait d'une timidité maladive, et d'une dépression permanente. Au cours de sa carrière, il n'a enregistré que trois albums, « Five Leaves Left » (1969), « Bryter Layter » (1970), et le plus réussi « Pink Moon » (1972). Suite à l'enregistrement de « Pink Moon », Nick est tombé dans une profonde dépression et a abandonné la musique. Il est devenu de plus en plus reclus. Au début de l'année 1974, Nick a commencé à travailler sur du nouveau matériel pour un nouvel album. Entre ses amis beaucoup pensaient que c'était peut-être un nouveau départ pour son avenir musical et sa santé. Cependant, ce fut de courte durée parce que la nuit du 25 novembre 1974 Nick DRAKE est mort d'une surdose de médicaments Tryptizol et antidépresseurs. On ne sait pas s'il s'agissait d'un suicide ou d'un accident. Quarante ans après sa mort la popularité de DRAKE n'a jamais été aussi grande. Acclamé pour ses textes poétiques et douloureux, la voix douce, et le charme mélancolique, il a inspiré de nombreuses personnes jusqu'aujourd'hui. Les artistes contemporains tels que les musiciens de REM, Robert SMITH, Brian MOLKO, Devendra BANHART, Beth GIBBONS, Norah JONES et Brad MEHLDAU ont été grandement influencés par l'art de Nick.